Artémisia, le prix de la BD au féminin

Publié le par Emmanuelle G.

Annie Goetzinger , en 1977,  Claire Bretecher (la maman d'Aggrippine) en 1982 pour le prix spécial du 10e anniversaire, et , 18 ans plus tard, en 2001, Florence Cestac pour le  grand prix, enfin Marjane Satrapi, en 2005 :

Voici les 4 dames distinguées au festival d'Angoulème en 30 ans !

La BD serait elle une histoire de males ?

Alors voici, un événement qui va en faire buller plus d'un !

La bande dessinée au féminin sera bientôt honorée du prix Artemisia, du nom de cette grande artiste italienne du XVIIe siècle, Artémisia Gentileschi.

Objectif : apporter de la visibilité aux auteures talentueuses, peu connues, et reconnues.

Le prix, dont les membres sont  Marguerite Abouet, Anne Bleuzen, Marie-Jo Bonnet, Sylvie Fontaine, Marie Moinard, Chantal Montellier, Annie Pilloy, Jeanne Puchol, Valérie de Saint-Do, sera décerné chaque année le 9 janvier.

Mesdames, à vos crayons !

A lire également 
Catherine Devillard, auteure des Motoraleuses.

Publié dans ARTistes

Commenter cet article