Un "garage au féminin" pour 2008

Publié le par Wally Sulf

Tandis que les intellectuelles lisent « La Mécanique des femmes » de Louis Calaferte, les manuelles, elles, suivent des formations à la mécanique.

 

Cela se passe au centre de formation Base 34. Depuis janvier 2006, 15 femmes sont formées aux différents métiers de garagistes – carrosserie/peinture, mécanique, gestion des pièces… –dans le but de créer un « garage au féminin » à Montpellier.

 

Cette expérience unique en Europe a été initiée par Hervé Malige, le directeur de Base 34. Il envisageait de fonder ce garage féminin depuis longtemps mais tout le monde le traitait de « doux rêveur ». A l’occasion d’une interview publiée dans Libération, il confie : « Dans ces métiers-là, on nous envoie le plus souvent des jeunes garçons en échec scolaire, orientés vers la mécanique auto par défaut, et non par choix. Ce qui est tout le contraire de ces femmes ! ».

 

 

Les témoignages des stagiaires confirment l’engouement. Seul hic : les posters de femmes à poil accrochés partout. « Il faudrait que Würth (fournisseur d'outillages auto, ndlr) pense à nous offrir l’année prochaine des calendriers avec des photos de mecs ! » rigole une apprentie. 

Le premier garage au féminin est prévu début 2008. Et aura sans doute « des petits », puisque le directeur imagine déjà la création d’un vaste réseau de filiales en France et à l’étranger.

 

 

Doux rêveur ou pas, c’est une chouette idée ! Dans ces garages, au moins, les femmes n’auront plus la désagréable impression d’être prise pour des idiotes – et de se faire filouter – par des mécanos railleurs. Qui plus est, une femme en bleu de travail, c’est très sexy !

Wally Sulf

Publié dans TEChniciennes

Commenter cet article