Ada, le site des NTIC pour femmes belges

Publié le par Emmanuelle Lux

Les femmes sont de plus nombreuses à utiliser un ordinateur mais toujours aussi peu à travailler dans les NTIC, (Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication).. En Belgique, seulement 15% des informaticiennes sont des femmes.

Réalisant que ce n’est pas parce que les filles n’aiment pas l’informatique qu’elles choisissent d’autres branches scientifiques mais parce qu’elles ne connaissent pas le métier informatique et qu’elles s’en sont fait une image stéréotypée , ADA, du nom d’Ada Lovelace, la fille de Lord Byron, première femme programmeuse en informatique, a été lancé.

Le site ADA existe depuis 2001. C'est un site billingue Fr / neerlandais. Il a été créé dans une optique de sensibilisation sur la thématique femmes et informatique, dans le cadre d'un projet fédéral financé par le Fond Social Européen et le ministère de l'emploi.

Les responsables du site ont entre 28 et 50 ans, et contribuent à différents niveaux : rédaction d'articles, mise en ligne (en spip), gestion de la structure du site, mais avec dans l'ensemble une certaine polyvalence entre les différentes tâches. La plupart d'entre eux travaillent à temps plein dans le projet, sur les différentes actions du projet.

Le site est aujourd'hui devenu un véritable réseau d’échanges, de réflexion et d'action sur le thème des femmes et des NTIC

Ada informe, sensibilise et forme aussi sur le terrain.

Les dernières initiatives de ADA sont en particulier les actions suivantes

- Pimp IT up, qui est une action de sensibilisation des jeunes filles aux métiers informatiques

- les cyberosoda pour institutrices (initiation / Formation des institutrices à l'informatique, hardware, gestion de site, ... )

et  les académies du samedi, des rencontres organisées afin de développer l’usage et l’apprentissage des logiciels libres par les femmes. Au programme de cette année : construire et maintenir un serveur.

Inscription samedi@collectifs.net 

Emmanuelle Lux

Publié dans SCIentifiques

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article